Fiche descriptive

Autre Terre, c’est :

Nous
Autre Terre est l’ONG du Groupe Terre. Son action, en lien direct avec l’économie sociale et la coopération au développement, est partagée entre le Nord et le Sud.

Vous
Au Nord, l’ONG propose des activités d’éducation, à destination de tous les publics, principalement centrées sur la promotion de l’économie sociale et solidaire ainsi que sur la sensibilisation aux relations Nord/Sud. Elle invite également les personnes qui souhaitent s’impliquer davantage à participer aux événements qu’elle organise en vue de soutenir les projets de développement.

Ils
Au Sud, et plus particulièrement en Amérique latine (Pérou, Brésil), en Afrique (Burkina Faso, Mali, Sénégal) et en Asie (Philippines), Autre Terre soutient un grand nombre de partenaires . Ses axes de travail sont la récupération et le recyclage, les filières agricoles, le commerce et le théâtre-action.

La philosophie d’Autre Terre
Les actions menées par les partenaires du Sud avec le soutien d’Autre Terre relèvent de la solidarité internationale. Elles privilégient la réciprocité grâce à la création de réseaux permettant les échanges entre acteurs au Nord et au Sud. Cette ambition invite à la valorisation des capacités locales. Les interactions décloisonnent les activités et sont alors d’ordre technique et professionnel mais également économique, culturel voire, politique.

La première caractéristique de l’ONG est d’appuyer des initiatives locales dans le domaine économique. Les projets ne sont donc pas exportés depuis le Nord mais réfléchis sur place dans une logique de processus - qui permet de répondre aux changements permanents qui émanent du terrain - et conceptualisés à partir des propositions ou savoir-faire locaux.

La pluralité de la société civile fait que chaque ONG a des valeurs qui lui sont propres et des convictions avec lesquelles elle entend mener ses actions. Dans le cas d’Autre Terre, l’approche est économique mais en même temps sociale. Cela veut dire qu’il y a une réappropriation de l’économie. Cette dernière est investie de sens et de valeurs solidaires. Elle redevient un moyen de subsistance et n’est plus une fin en soi. En résumé, il ne s’agit pas d’une économie capitaliste donnant priorité au revenu mais d’une économie sociale remettant l’humain au centre des préoccupations. Cette approche du développement par l’économie sociale est essentielle et partagée au quotidien avec l’ensemble des partenaires, en tenant compte de la singularité de chacun d’entre eux. Une priorité est donnée à l’information et à la participation directe des travailleurs ainsi qu’à l’autonomie - de gestion comme de financement - des associations du Sud.

Au Nord, pour Autre Terre, il est par conséquent utile de promouvoir des espaces de dialogue, de formation et de travail autour de l’économie sociale. En tant qu’alternative économique, celle-ci doit être considérée comme un des chemins privilégiés à emprunter pour que le développement socio-économique puisse apporter sa pierre à l’édifice de la justice sociale, de l’équité, de la solidarité ainsi que du respect de l’autre et de son environnement.