momentum2give

L’Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (AERF) asbl a organisé Momentum2Give, “Etats Généraux de la Générosité”, le jeudi 8 mai 2014 à la Bibliothèque royale de Belgique.

Les Etats Généraux de la Générosité avaient comme ambition d’être un rassemblement des acteurs de terrain et de toutes les autres instances concernées. L’objectif étant de créer un momentum, de donner un signal fort et de s’accorder sur les priorités à mettre à l’agenda politique, en matière d’encouragement de la générosité en faveur de « l’intérêt sociétal » en Belgique.
Le secteur, tel que défini par les initiateurs de cet evènement, comprend un ensemble de fondations et d’associations sans but lucratif, qui cherchent, entre autre par le biais de l’appel à la générosité de la population, à recueillir les moyens nécessaires afin d’atteindre leurs objectifs d’intérêt général.
Au départ d’un Mémorandum, ce Momentum2Give se voulait être une journée interactive d’information et de débat, en vue de dégager des priorités politiques à transmettre aux gouvernements, tant fédéral que régionaux, constitués au lendemain des élections du 25 mai 2014.

Partenaires : Give Wisely, ngo-federatie, l’Observatoire de la vie associative, SOCIALware, Prométhéa, le Réseau belge des Fondations, testament.be.

Publics visés
Le monde politique, la presse, le monde académique, les intervenants et des experts y sont attendus.

Définition et objectifs

Momentum2Give, c’est quoi ?
Les Etats Généraux : un acte de mobilisation des acteurs et de toutes les parties impliquées autour du thème de la générosité, afin de susciter une impulsion forte, un momentum.
A l’instigation de l’AERF et portés par le secteur not-for-profit, le monde académique et par des experts, les Etats Généraux visent à présenter aux différents intervenants, aux politiciens et à la presse, un certain nombre de priorités politiques en matière de générosité.

Le secteur not-for-profit, c’est quoi ?
Par la notion de ‘secteur not-for-profit’ nous visons l’ensemble des fondations et des asbl qui récoltent, entre autre par la générosité des Belges, des fonds pour réaliser leur but d’intérêt général.
Cette définition comprend aussi des organisations qui travaillent exclusivement avec des bénévoles, mais ne recouvre pas les institutions hospitalières, ni de l’enseignement formel.
Partant d‘un Mémorandum, rédigé dans la perspective des élections fédérales et régionales du 25 mai 2014, les Etats Généraux visaient à stimuler les débats et échanges sur les priorités en vue d’un impact politique et médiatique optimal.

Objectifs
Ces Etats Généraux ambitionnent de mettre des priorités à l’agenda politique, de façon à générer des mesures d’encouragement et de stimulation de la générosité de la population belge.
Par le biais de ces Etats Généraux, nous avons voulu créer un consensus politique et sociétal autour de nos objectifs et envoyer un signal fort quant aux politiques indispensables en matière de générosité en Belgique.

Moyens
Dans le cadre de ces Etats Généraux de la Générosité, une information sera fournie sur :
- les secteurs concernés
- leur importance sociétale et socioéconomique
- l’impact du secteur du non-marchand, sur l’offre de services, sur l’emploi, en matière fiscale, etc.
Les actions entreprises dans tous ces domaines, à l’aide de bénévoles et de personnel rémunéré, avec engagement et compétence, avec assiduité et innovation, sont autant d’initiatives citoyennes pertinentes, qui méritent d’être encouragées et soutenues financièrement, tant par les pouvoirs publics que par la population.